La dimension juridique du sacré